http://www.limburgerhof.de/
Zurück zur Startseite  Rathaus
 Der Bürgermeister
 Reden des Bürgermeisters im Jubiläumsjahr 2005
[Start]
[Inhalt]
[Suche]
   
http://www.limburgerhof.de/  Drucken

4 Rede zur Erinnerung an das Kriegsende in Chenôve

Rede beim Festakt zur Erinnerung an das Kriegsende am 08.05.2005 in Chenôve



Monsieur le Maire, Cher Jean,
Monsieur le Premier Adjoint, cher Philippe,
Mesdames et Messieurs les Elus,
Mesdames et Messieurs les Anciens Combattants,
Mesdames et Messieurs les habitants de Chenôve,



Je suis venu pour cette importante cérémonie, en tant que Maire de votre ville jumelle, Limburgerhof, pour partager, dans la mémoire, vos souffrances et celles de vos parents et grand-parents.

Mais je suis venu également pour partager avec vous la joie de la libération.

Dans le même esprit qui m’a animé il y a un an, lors de la commémoration en l’honneur de votre Maire, Marcel Naudot,

je vous redis, en cette occasion, la honte que je ressens quant aux conditions de sa mort.

J’ai également une pensée émue pour votre héroïque résistant Maxime Guillot.

Le 17 avril 1945, ma mère et moi, qui était encore dans son ventre, avons subi les rafales d’une attaque de bombardiers près de Stuttgart. Nous sommes arrivés grièvement blessés à la clinique. …

Blessés parmi tant d’autres et parmi tant de souffrances.

50 millions de morts ! Quelle tragédie que fut cette guerre pour le monde !

Le 8 mai 1945 représente donc un moment essentiel dans l’histoire de la construction européenne, dont les Français et les Allemands, après les affres de la guerre, se sont fait les principaux défenseurs.

C’est pourquoi je suis d’autant plus reconnaissant que nous ayons pu construire un partenariat exemplaire qui, de plus, fête en deux mille cinq ses 30 années d’existence.

Notre voyage commun à Berlin, récemment, et celui à Paris, à venir, donne pleinement sa dimension européenne à notre Jumelage.

Pour moi, nous avons engagé une politique des cœurs avec le but déclaré de nouer des relations de confiance et de paix.

On n’aboutit jamais à la paix par la force !

Il faut, au contraire, la construire au jour le jour, avec volonté et détermination,

Il faut la protéger constamment pour qu’elle puisse grandir.


Cette paix, c’est la force même de notre Jumelage !

C’est la raison pour laquelle je suis si heureux qu’aujourd’hui, en ce 8 mai 2005, nous soyons ensemble, pour cette émouvante cérémonie de recueillement et de réconciliation.

Puissent nos enfants comprendre et apprendre de nous, l’essence de cette grande valeur qu’est la paix, ainsi que le bonheur qu’elle procure !

Car c’est à eux que nous dédions notre amour et notre foi

en l’avenir commun de nos deux peuples.

| Aktuelles | Auf einen Blick | Bildung, Kinder, Jugend | Gemeindesteckbrief | Gesundheit | Gewerbe | Kultur | Rathaus | Senioren | Service | Sport und Freizeit | Veranstaltungen |
zum Seitenanfang zum Seitenanfang © 2010 by Gemeinde Limburgerhof - Impressum
[Email] Designed and hosted by SpeyerNet AG
zum Seitenanfang zum Seitenanfang